MTO Blagnac (MVFR) : visi 10km, tempé 14/, QNH1011 (LFMP Q1011, LFBZ Q1011)

Jeunes pilotes et BIA

Brevet d'Initiation Aéronautique

pilotes de leur jeunesse

Devenir pilote quand on est jeune, c'est pousser la porte d'un monde spécial, et venir partager la passion de la chose aérienne...le tout, à un âge où la communauté des pilotes vous tend les bras* !

C'est toujours plus beau, vu d'en haut !

Être pilote de 7 à 77 ans 14 ans à pas d'âge, c'est entrer dans le monde par la porte d'en haut.

Devenir pilote, ce n'est pas une idée en l'air, au point de pouvoir l'être avant d'avoir le permis de conduire. A partir des âges suivants, on peut :

  • 15 ans : premier vol solo
  • 16 ans : obtention du Brevet de Base
  • 17 ans : obtention de la licence de pilote privé, PPL ou LAPL

Des aides pour apprendre à piloter

Tout jeune (élève) pilote de moins de 21 ans peut obtenir des bourses fédérales, majorées pour les titulaires du BIA.
Pour les formations dispensées à l'aéro-club, il est possible de toucher des aides de 1340€ (1500 avec le BIA) en allant jusqu'au PPL.

Le BIA

Le BIA, ou Brevet d'Initiation Aéronautique, est une formation de base dispensée au collège et au lycée qui permet de se familiariser au monde de l'aéronautique.

Ouverte aux moins de 21 ans, cette formation théorique aborde dans les grandes lignes une partie du programme théorique de la licence de pilote privé.

Un examen organisé par le Ministère de l'Éducation Nationale au mois de mai, marque la conclusion de cette formation.
L'aboutissement de cette formation est prévu par des vols avec instructeur (condition pour obtenir une bourse fédérale).

Enseignement du BIA
L'Aéro-Club, sous la responsabilité d'un instructeur titulaire du CAEA, donne des cours dans certains établissements scolaire de l'agglomération toulousaine.
Collégien(ne)s, lycéen(e)s, votre établissement ne propose pas ces cours ? Inscrivez-vous au Club BIA de l'ENAC, c'est gratuit et chaque matin le samedi !

Les avantages d'être jeune pilote

Les pilotes de 18-21 ans, déjà brevetés ou non, ont accès à des manifestations spéciales :

  • brevetés le Hop! Tour des Jeunes Pilotes (les années paires) : un tour de France de 2 semaines durant l'été organisé par la FFA,
  • brevetés ou non les Cadets de l'Air, un échange international de 2 semaines en juillet-août parrainé dans notre pays par l'Aéro-Club de France

Et nombreux sont les pilotes, maintenant "moins jeunes", qui ont participé au Tour Aérien des Jeunes Pilotes (maintenant HTJP). C'est également une excellente preuve de motivation, tant pour un aéroclub que pour un futur employeur...