MTO Blagnac (MVFR) : visi 10km, tempé 14/, QNH1011 (LFMP Q1011, LFBZ Q1011)

Rallye de l'aéro-club 2017

Epreuve sportive amicale entre pilotes : pilotage et navigation

Les classements

Mania

Pilote (instructeur) Points
Bruno B (FF) 260
Mathieu G (FGD) 250
Nicolas V (FF) 245
Jean-Louis N (FF) 230
Thierry R (FGD) 210
Yveline Q (FCL) 200
Clémence F (BRN) élève PPL 190
Pascal O (BRN) 170
Nicolas R (CTS) 95
Paul F (JCR) 90
Antoine B (CTS) 80
Samuel B (FCL) 75
Emilie F (CTS) 65
Grégoire M (BRN) 55
Nicolas D (FGD) 50
Alexandra S (BRN) 30

Navigation

Pour la navigation au 1/200 :
score = total de points de pénalité

Publié par cchaix le 2 oct. 2017 à 07:51


Chaque année, passé l'agitation de la rentrée scolaire, le rallye du club marque l'un des temps forts du calendrier à l'ACJM.
Cette journée consiste en deux épreuves : mania, et navigation.

Maniement de l'aéronef

La mania, c'est ce qui consiste à manier l'appareil dans lequel on vole.
L'exercice combine généralement différentes manœuvres, que l'instructeur à bord évalue. Cette fois-ci, le programme concocté par Jean-Claude consistait en des exercices simples...mais assis depuis la place droite !

Cet entraînement est là pour améliorer la sécurité : piloter depuis la place droite, ce n'est pas une tâche habituelle (sauf pour un instructeur).
Plus d'une quinzaine de pilotes, brevetés ou non, se sont frottés à cette épreuve.

Navigation

L'après-midi, place à la navigation. Pour la seconde année consécutive, un vol différent était proposé aux concurrents suivant le défi qu'ils souhaitaient relever.
Profitant de la présence d'un routeur régional de rallye dans les rangs du club, les navigations préparées étaient cette fois-ci au nombre de trois :

  • navigation classique, sur carte à l'échelle 1/500 000 ; au programme :
    • 9 photos à reconnaître sur les points tournants, sur 10 proposées (une photo fausse),
    • temps de consigne imposé, suivant le type d'appareil choisi, à compter de la mise en puissance pour décollage, jusqu'au retour à la verticale de l'aérodrome.
  • navigation de précision, sur carte routière à l'échelle 1/200 000 ; au menu :
    • 6 points tournants à passer dans une fenêtre espace-temps précise (0.5NM d'écart latéral maximum, +/- 2 secondes avant décompte de pénalités);
    • emport d'un enregistreur GPS pour chronométrage et suivi de tracé
    • Notation : chrono, points passés, 8 photos à identifier et placer en chemin
  • navigation "Beta Crucis" : même que la précédente, mais avec 16 photos à identifier

Entre les navigations "classiques" (3 équipages), "précision" (2 équipages) et "compétition" (3 équipages), les vols se sont enchaînés jusqu'à l'heure du coucher de soleil, malheureusement au point de ne pas permettre au dernier équipage "compétition" d'effectuer son vol.

Dépouillement

A l'issue de ces vols, place au dépouillement des résultats (analyse des enregistreurs, établissement du classement), pendant que le traditionnel banquet barbecue se prépare.
C'était tout autant un entraînement pour les pilotes + navigateurs qu'à l'organisation, puisque cette méthode d'exploitation est celle utilisée en compétitions, qu'elles soient locales, régionales, interrégionales, nationales ou internationales.

Le classement final se trouve ci-contre, indiquant d'abord les équipages "rallye classique" puis ceux ayant concouru avec des énoncés "compétition".
A noter que l'épreuve de navigation classique est remportée par une élève PPL, Clémence, et celle de précision l'est par un équipage à bord de l'ULM FK9 du club, composé de Pascal et Pierre-Vincent.

Proclamation, baptême

Passage obligé avant d'attaquer les victuailles rassemblées sous le hangar, la conclusion de la journée s'est faite par la proclamation des résultats, entre Bruno (président), Jean-Claude (auteur de l'épreuve de mania) et Christian (routeur du rallye). Pascal (vice-président) a quant à lui appuyé ces propos pour remercier une organisation réussie, dans la bonne humeur...et prête à manger !

Prête, mais pas avant de déclarer le baptême de Victor Golf, l'ULM nouvellement arrivé dans la flotte.
La rumeur dit qu'un pilote aurait voulu tenter de faire son premier vol sur l'ULM à l'occasion de l'épreuve de mania, pour juger à froid de la facilité de l'appareil. Vrai ou faux ? Le temps a dû manquer...

Traditions

Le rallye de l'aéro-club, cet événement de rentrée qui rassemble chaque année plusieurs dizaines de membres du club, n'est pas le seul jalon de la vie associative à l'ACJM.

Au tournant de l'année civile, sa fin ou son début sont le prétexte pour se retrouver pour un pot de fin/début d'année, puis l'Assemblée Générale (au premier trimestre) récapitule les infos, événements, acteurs et chiffres importants de l'année précédente.
A l'approche de la belle saison, le meeting Airexpo (mai, juin) attire les feux des projecteurs sur l'aérodrome, avant que le Ladies' Day ne réunisse en juin l'ensemble des femmes pilotes de l'ACJM.

À la belle saison, de nombreuses semaines sont l'occasion de départs en week-end, prolongé ou non, à bord de nos avions de voyage, dont en particulier un voyage club ; cette année, c'était en Corse à l'Ascension.

Ces riches traditions, qui accompagnent des sorties club quasi-mensuelles, constellent le calendrier social et aéronautique de cette association sportive muretaine.
 

Envie d'apprendre à voler, ou de continuer cette pratique, dans un cercle bon enfant ? Découvrez l'aviation sous l'égide de Jean Mermoz, et de la constellation fétiche des pilotes de l'Aéropostale : la Croix du Sud.

Nos appareils et instructeurs sont là pour ça : bienvenue à Muret !

Ecrit par:
Christian