MTO Blagnac (VFR) : visi 10km, tempé 13/, QNH1016 (LFMP Q1018, LFBZ Q1016)

Notre histoire

et pas à dormir debout

...pas à dormir debout !

Fondé par une poignée de passionnés en 1973, Louis & Denise Mathely et Robert Dejean, l'association "Aéro-Club de Muret" marque une nouvelle phase du développement de l'aérodrome de Muret-Lherm.

C'est à cette époque qu'apparaissent les hangars de l'extrémité Est de l'aérodrome.

Robert Dejean, alors enfant en 1930, assistait au crash d'un Latécoère 28, avec à son bord l'aviateur Jean Mermoz.

Trois ans après la création de l'association, l'Assemblée Générale de 1976 est sa première sous le nom d'Aéro-Club Jean Mermoz : un nom qui n'est pas étranger à la relation entre l'aviateur et Robert Dejean, membre fondateur.

Inauguration de l'Aéro-Club, le 13 décembre 1973
De gauche à droite : MM. Barat, Mathely, Dejean et le Sous-Préfet de Muret

La flotte de l'aéro-club en 1982 : MS100, DR400 déjà, Wassmer 52, Cessna 310, Beech Baron, DR300

L'époque des premiers présidents, Louis Mathely puis Robert Dejean, voit la flotte du club se constituer, se renouveler et être déjà variée : les incontournables Robin côtoient Wassmer, Morane-Saulnier et Cessna.

Au rang des Wassmer, le Wa421 F-BSNO n°422, en flotte de 1981 à 1985, se distinguera après son départ par une participation victorieuse au raid Paris-Pékin en 1989 (documentaire Aerostar.tv)

L'ère actuelle débute dans les années 1990, qui voient l'acquisition d'appareils alors neufs, encore présents dans la flotte du club, sous la houlette de Jean-Claude Réau pendant plus de quinze ans. C'est à cette époque que sont instaurées les permanences du dimanche : un membre du conseil d'administration "tient la boutique" le dimanche, assurant l'accueil des pilotes et du public.

Lorsqu'il passe la main à l'actuel président, Bruno Christiaens, l'arrivée d'un nouveau Cessna 172 est le moyen de rendre hommage au président sortant par une immatriculation à ses initiales : F-HJCR.

La flotte de l'aéro-club devient alors ce qu'elle est encore à ce jour : deux Robin, deux Cessna, et un 5e appareil qui permet d'expérimenter des solutions modernes. Tantôt un LSA (CTLS, voir la Dépêche), et désormais un ULM slovène, l'Alpha Trainer de Pipistrel.

Mais l'histoire continue de s'écrire, et qui sait quel nouvel appareil fera partie de la flotte demain !

Cette riche histoire est commémorée en 2016, à l'approche du 80e anniversaire de la disparition de Jean Mermoz. Cette date coïncide également avec le 40e anniversaire du baptême de l'Aéro-Club.

Cette journée, le 19 novembre, marque coup sur coup l'inauguration d'une plaque commémorative du Président Fondateur de l'Aéro-Club, Louis Mathely, en présence de sa famille. Mais aussi d'un panneau d'exposition, qui raconte ces histoires croisées d'un grand aviateur et d'une association qui porte son nom.

L'affluence des grands jours salue alors cette journée, telle une Assemblée Générale.