i MTO Blagnac (VFR) : visi 10km, 24/9¬įC (ISA +10), QNH1015 (LFMP Q1017, LFBZ Q1012)

Licence de pilote : l'Autorisation de Base LAPL

Les licences de pilote

Brevet de Base
Licence de pilote avion, limitée autour d'un ou plusieurs aérodromes

PPL
Licence de pilote privé avion, établie suivant les critères OACI

LAPL
Licence de pilote d'avion léger, aux normes EASA

ULM
Licence de pilote d'ultraléger motorisé de classe 3

Publié par admin le 4 avr. 2017 à 20:30

Publié dans Editorial Pilotage Réglementation 

La première licence de pilote

Le Brevet de Base (ou "BB"), apparu sous ce nom en 1984, représente la première étape pour devenir pilote.
Cette licence, initialement 100% française, est devenue Autorisation de Base LAPL en 2020, cette fois-ci au niveau de l'Union Européenne tout entière.

Accessible d√®s l'√Ęge de 15 ans, cette licence (d√©livr√©e par l'instructeur formateur du pilote) permet √† son d√©tenteur d'√©voluer en vol dans un rayon de 25 milles nautiques (NM) autour de l'a√©rodrome d'attache.
Malgr√© le jeune √Ęge autoris√©, le premier vol solo ne pourra √™tre r√©alis√© qu'√† l'√Ęge de 16 ans.

La formation ABL est validée par l'obtention d'un examen théorique et d'un examen en vol.
Trois examens théoriques valent théorique ABL : les examens théoriques LAPL et PPL (valides 24 mois) et le Brevet d'Initiation Aéronautique (valide 36 mois).

La d√©livrance d'un ABL est sp√©cifique √† l'a√©roclub au sein duquel elle a √©t√© obtenue : en cas de changement, l'ABL sera revalid√© apr√®s contr√īle des comp√©tences ; celui-ci est de toute fa√ßon r√©alis√© pour chaque nouvel adh√©rent brevet√©, c'est le l√Ęcher machine.

Une fois cette licence en poche, le pilote peut suivre de l'instruction en vue d'autorisations additionnelles, telles que :

  • emport de passagers, sous conditions d'√Ęge et d'exp√©rience
  • utilisation d'autres a√©rodromes proches (moins de 25 NM)

En revanche, les autorisations additionnelles qui étaient disponibles sur le Brevet de Base ne le sont plus sur l'ABL :

  • voltige
  • vol de nuit

Maintenir la licence

Une fois obtenue, cette licence est valide pour une durée de 2 ans, et doit être prorogée sur la base de l'expérience récente. Cette prorogation demande, dans les 12 mois précédant l'expiration, d'effectuer 12 heures de vol et un vol de maintien de compétence.
Si les vols r√©cents ne permettent pas cette prorogation, un vol de contr√īle de comp√©tence d'au moins une heure sera n√©cessaire pour d√©marrer une nouvelle validit√© de la licence.

Un pas vers l'aviation

Dans le cadre du programme Objectif Pilote, la FFA accorde des bourses à l'obtention de l'ABL aux détenteurs de moins de 21 ans. Le Brevet d'Initiation Aéronautique (BIA) est étroitement lié à cette licence, puisque l'obtention du BIA est vaut examen théorique d'obtention de l'ABL.

Elle est souvent un pas important en chemin vers la licence LAPL ou PPL, avant de poursuivre une carrière aéronautique.
En revanche, si le BIA agit comme examen théorique ABL, il sera nécessaire de passer l'examen théorique spécifique à la licence ultérieure.

Ecrit par:
Admin ACJM